Biographie

Autodidacte, Frédéric Monino, né en 1965, a quinze ans lorsqu’il choisit la basse électrique. Dès 1985 il se consacre essentiellement au jazz et aux musiques improvisées en jouant avec des musiciens basés sur la région Languedoc Roussillon: Philippe Petrucciani, Michel Marre, Doudou Gouirand, René Nan, Tony Pagano, Gérard Pansanel, Denis Fournier, Siegfried Kessler.
Il a exploré depuis, bien des champs musicaux, des musiques de la Méditerranée à celles du Brésil, des formes traditionnelles aux pistes contemporaines, de la chanson française au flamenco, du funky au jazz. Bien lui en prit puisqu’il est aujourd’hui un musicien incontournable qui multiplie les collaborations éclectiques sur la scène jazz européenne.

Depuis 1991, il est autant sollicité au sein de grandes formations avec le Big Band Lumière ,qui devient L‘Orchestre National de Jazz de Laurent Cugny, ou le big Band d’Antoine Hervé , tout comme dans la formule intimiste en duo avec Pierre Boussaguet ou Frédéric Favarel. En solo le compositeur Antoine Hervé lui écrit une pièce pour basse : « Rue des lombards », puis c’est la compositrice contemporaine Betsy Jolas qui lui écrit une pièce solo : « E sempre la notte va… »

Frédéric Monino s’inscrit dans cette lignée de bassistes qui redonnent à la basse électrique lyrisme et poésie sans lui faire perdre son rôle de pilier rythmique pour autant. Ses habiles compositions et arrangements montrent d’ailleurs qu’il est aussi imaginatif et pertinent dans l’écriture que sur scène, avec ses projets de groupe constitué de musiciens comme Franck Tortiller, Olivier Kerourio, Lionel Suarez, François Laizeau ou Patrice Héral, Stéphane Guillaume, Olivier-Roman Garcia.

Ses facettes de compositeur et de musicien inspiré, témoignent de l’éclectisme de ses rencontres, de son parcours riche et ouvert qui laisse apparaître une basse mûre et pertinente, au service de l’improvisation, du partage et de la musicalité. Il représente depuis la nouvelle vague des bassistes électriques fretless.

Virtuose sans esbroufe, compositeur subtil, il développe une carrière de leader à partir de 2002, avec un premier album « First Meeting » (préface Steve Swallow). Son second album « Around Jaco », disque unanimement salué par la presse, offre une relecture inédite et pertinente de la musique de Jaco Pastorius. Son dernier album « All the way » dans lequel l’artiste électrique et éclectique dessine une trame voyageuse poétique, affirme une musicalité universelle toujours à portée d’oreille.

Dans des esthétiques variées avec plus d’une quarantaine d’albums à son actif, on le retrouve aux cotés d’artistes aussi éclectiques que: Claude Barthelemy, Stefano di Battista, Emmanuel Bex, Juliette Greco, Clifford Jarvis, François Jeanneau, Betsy Jolas, Siegfried Kessler, David Linx, Sylvain Luc, Marcia Maria, André Minvielle, Baly Othmani, Monica Passos, Jean-Marc Padovani, Jorge Pardo, Antonello Salis, Louis Winsberg, etc…(Voir : Plus de 400 Artistes associés)
Sur la scène française et à l’étranger: Algérie, Allemagne, Angleterre, Autriche, Belgique, Bulgarie, Brésil, Emirats Arabes, Espagne, Guadeloupe, Hongrie, Italie, Israël, Macédoine, Maroc, Norvège, Pays Bas, Portugal, République Tchèque, Roumanie, Slovaquie, Slovénie, Suisse…

Pédagogie & production artistique

En pédagogue d’une musique qui s’apprend mais surtout qui se vit, ce transmetteur autant qu’agitateur de la note, anime aussi des stages et conférences en France.

De 2000 à aujourd'hui

Producteur et directeur artistique de l’association Continuum qui insuffle en Occitanie une dynamique autour du jazz et des musiques improvisées.

v

De 2001 à 2005

Chargé de cours à la Faculté de Lettres Paul Valery de Montpellier Département musicologie « Histoire Jazz » / « Classe d’ensemble ».

v

De 2000 à 2001

Professeur au conservatoire de musique de Narbonne.

l

En 1999

Auteur intervenant dans l’ouvrage devenu aujourd’hui une référence: « Rythmes » de Daniel Goyone (Outre mesure).

De 1985 à aujourd'hui

Cours particuliers de guitare basse , de théorie musicale, et atelier d’ensemble.

Suivre Frédéric Monino sur YouTube

Articles de presse

"Jaco Pastorius: Groove et tourbillons"

Jazzman n°122

"Steve Swallow : Quand la basse fait peau douce"

Jazz Magazine n°585

"Jaco Pastorius: La basse au centre"

Jazz Magazine n°670

Artistes associés

Concerts

Master class

EnregistrerEnregistrer