MONINO-LAIZEAU-BEX

« Un trio détonnant en perspective! Une rencontre de trois musiciens français atypiques. Cette section rythmique composé de Frédéric Monino et François Laizeau n’est plus guère à présenter tant elle fonctionne à merveille et depuis longtemps, à l’occasion de multiples rencontres et propositions musicales toujours passionnantes. Au-delà de la complicité des deux compères qui se trouvent les yeux fermés (mais oreilles grandes ouvertes), c’est la grande musicalité de tout instant qui se dégage de leur groove inarrêtable qui fascine, magnifiant le jeu des solistes auxquels elle prête ses services. Emmanuel Bex, est un maître incontesté de l’orgue Hammond qu’il ne cesse de dépoussiérer. Ses évolutions constantes et son appétit insatiable de nouveautés font de lui un musicien en constante fusion, au tempérament volcanique et aux idées foisonnantes, capable de s’adapter à tous les univers musicaux en imprimant de sa personnalité unique la moindre de ses interventions. Un des plus beaux trios français d’un jazz d’aujourd’hui !  »

Les artistes associés

François Laizeau (batterie)

Batteur depuis si longtemps, je ne me souviens plus qui j’étais avant d’être batteur… J’étais petit, je faisais du vélo… Je suis toujours petit mais mes rythmes sont plus grands que moi. Je suis batteur et professeur, je fais des concerts et j’enseigne l’art d’accompagner. Je suis né en 1955, j’ai participé à 56 albums et à 2000 concerts, j’ai joué devant le roi du Danemark et dans des théâtres en lambeaux, j’ai joué devant des publics qui dansent et des publics qui ne dansent pas, j’ai côtoyé des génies et des charlatans, Vissi d’amor, Vissi d’arte… Dès les années 70, François Laizeau étudie la batterie auprès du fameux Dante Agostini. Son talent et sa polyvalence unique ont rapidement pu s’épanouir au sein de formations aussi puissantes qu’éclectiques. Batteur incontournable de la scène jazz en France, on le retrouve ainsi aux cotés de Magma, Michel Legrand, Eddy Louiss, Tania Maria, Alan Stivell, Louis Sclavis, Michel Portal, Emmanuel Bex, l’Orchestre National de Jazz (de Denis Badault 1991-1994 et Didier Levallet 1997-2000), Larry Schneider, Jean-Marc Padovani, Kenny Wheeler, Domique Pifarely, Eric Barret, François Jeanneau, Martial Solal, Toots Thielemans, Monica Passos, François Couturier, et bien d’autres… Grand pédagogue, il est également un spécialiste de l’histoire de la Batterie. Myspace François Laizeau

  Emmanuel Bex (Orgue)

Maître incontesté de l’orgue Hammond qu’il n’a de cesse de dépoussiérer depuis le début des années 1980, pianiste singulier, compositeur prolifique et pédagogue tout-terrain, Emmanuel Bex est un artiste engagé, soucieux de transmettre des valeurs qu’il juge indissociables du jazz (le partage, la démocratie, l’ouverture, le vivre-ensemble). Ses évolutions constantes et son appétit insatiable de nouveautés font de lui un musicien en constante fusion, au tempérament volcanique et aux idées foisonnantes, capable de s’adapter à tous les univers musicaux en imprimant de sa personnalité unique la moindre de ses interventions. « Emmanuel Bex est une figure des plus impressionnante du jazz européen. » Europa Jazz
www.emmanuelbex.net

Trio Monino/Laizeau/Bex en live

« ETHNIC » – Trio MONINO/LAIZEAU/BEX

« LIBERTY CITY » – Trio MONINO/LAIZEAU/BEX