Projets
 
 
    Des mots aux sons - Conférences Concerts - Masterclass    
 

Conférences-concerts tout public par Frédéric Monino (basse et commentaires)
et François Laizeau (batterie et commentaires) :

"Jaco Pastorius : grooves et tourbillons"

et "Histoire Drum"

 

 
 

 

Ces conférences musicales complémentaires et originales, sont l'occasion de retrouver ces deux complices depuis une vingtaine d'années. Cette section rythmique n’est plus guère à présenter tant elle fonctionne à merveille et depuis longtemps, à l’occasion de multiples rencontres et propositions musicales toujours passionnantes. Au-delà de la complicité des deux compères qui se trouvent les oreilles grandes ouvertes, c’est la grande musicalité de tout instant qui se dégage de leur discours musical, en illustrant ici par des mots ce qui deviendra sons. "Des mots aux sons", où quand des musiciens experimentés parlent du coeur de leur passion communicative...

 

"Jaco Pastorius : Grooves et tourbillons" par Frédéric Monino propose de comprendre la révolution musicale conduite par le bassiste Jaco Pastorius (1951-1987) à travers des exemples musicaux, en basse-solo et basse-batterie. Cette conference musicale atypique dévoilera, au fil de nombreux extraits musicaux clefs et d’exemples illustrés basse en main, les innovations du génial bassiste .

 
 

 
 

 
 

"Histoire Drum : Une histoire de la batterie"
par François Laizeau

 
 
"Histoire Drum" est un récit en forme de conférence/batterie solo sur l'origine de chaque élément de la batterie, et un voyage musical à travers les époques, les styles et les techniques. La batterie, née avec le 20ème siècle, le jazz et le disque, n'est pas la création d'un musicien ou d'un ingénieur, elle est issue de la rencontre de peuples et de cultures du monde, dans la danse et la parade. Les éléments de la batterie ont chacun leur origine, parfois très ancienne, leur histoire est faite de voyages, de guerres et de fêtes, le jazz les rassemblera dans les mains d'un seul homme pour devenir le coeur battant de la modernité.

Partout où il y a civilisation, il y a tambour. Son apparition dans la vie des hommes est impossible à dater, tant il est présent dans les plus anciennes et les plus intenses activités humaines : la guerre, la danse, la communication avec les vivants et avec les esprits des morts.

La narration et les parties musicales s'interpénètrent. La narration représente environ un tiers du temps total quand les parties musicales en occupent les deux tiers. Cette conférence est organisé en trois parties :

1. "Le tambour et les métaux" sont racontés et joués suivant quatre axes : la Guerre, la Danse, la Communication avec les morts, la Communication avec les vivants.

2. "La réunion" raconte ce moment où les percussions de bois , de peaux et de métal se rassemblent entre les mains d'un seul homme, pour la première fois dans l'histoire de la musique. Il a fallu pour cela de nombreuses conditions géographiques, culturelles et historiques.

3. "La Méthode" est un descriptif détaillé des techniques de jeu établissant un lien entre l'origine de l'élément, pourquoi il est utilisé dans la batterie moderne, et comment on le travaille : prises de baguettes, travail spécifique de l'indépendance, de la maîtrise des pédales, et une étude complète du geste batteristique sur le mouvement du bras, la rotation du poignet et le travail des doigts.


 
     
     
 
François Laizeau (batterie)

Batteur depuis si longtemps, je ne me souviens plus qui j'étais avant d'être batteur…J'étais petit, je faisais du vélo…Je suis toujours petit mais mes rythmes sont plus grands que moi. Je suis batteur et professeur, je fais des concerts et j'enseigne l'art d'accompagner. Je suis né en 1955, j'ai participé à une soixantaine d'albums et à 2500 concerts, j'ai joué devant le roi du Danemark et dans des théâtres en lambeaux, j'ai joué devant des publics qui dansent et des publics qui ne dansent pas, j'ai côtoyé des génies et des charlatans, Vissi d'amor, Vissi d'arte…

Dès les années 70, François Laizeau étudie la batterie auprès du fameux Dante Agostini. Son talent et sa polyvalence unique ont rapidement pu s'épanouir au sein de formations aussi puissantes qu'éclectiques. Batteur incontournable de la scène jazz en France, on le retrouve ainsi aux cotés de Magma, Michel Legrand, Eddy Louiss, Tania Maria, Alan Stivell, Louis Sclavis, Michel Portal, Emmanuel Bex, l'Orchestre National de Jazz (de Denis Badault 1991-1994 et Didier Levallet 1997-2000), Larry Schneider, Jean-Marc Padovani, Kenny Wheeler, Domique Pifarely, Eric Barret, François Jeanneau, Martial Solal, Toots Thielemans, Monica Passos, François Couturier, et bien d'autres... Grand pédagogue, il est également un spécialiste de l'histoire de la Batterie.

 
   
     
     
     
     
     
 

- François Laizeau nous parle de l'histoire des éléments de la batterie dans "Le Matin des Musiciens" sur France Musique. Entretien par Arnaud Merlin.Écouter l'émission :  tex

qu Aujourd'hui, nous allons parcourir le monde et remonter le temps en compagnie d'un musicien qui s'est interréssé à l'histoire des éléments de la batterie, telle qu'on la connait depuis un peu moins d'un siècle.Mon invité, François Laizeau, s'est penché sur les origines des tambours, de la caisse claire et de la grosse caisse, il s'est plongé dans les aventures des cymbales frappées et de tous les accessoires que l'on peut imaginer à la disposition d'un batteur. qu2  Arnaud Merlin - Journaliste/Producteur

 

 
 


 
    Galerie Photos    
   
 
Des mots
aux sons


Les photos HD, dossiers de presse et fiches techniques sont à télécharger dans :
ESPACE PRO
 
    Contact    
  Attaché de production :
Naomi JAUNEAUD